Abattoirs et infractions : front commun des ONG

La LFPC est l’une des 11 organisations de protection animale à adresser une lettre commune au ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll.

Elles lui demandent de prendre les mesures nécessaires pour faire cesser les infractions récurrentes lors de la mise à mort des animaux en abattoir, notamment les équidés.

L’occasion de rappeler au ministre l’ensemble des violations des textes nationaux et européens de protection animale dans ce domaine. Stéphane Le Foll, ainsi que son administration ne pourront pas répondre prendre connaissance de ces infractions régulièrement portées à leur connaissance, soit par les associations de protection, soit par les services d’inspection de la Commission européenne.

A défaut d’une réaction adéquate et rapide de la part du ministère de l’Agriculture, les associations signataires envisagent de déposer une plainte officielle auprès de la Commission européenne.

Le fait rare qu’autant d’associations de protection animale soient mobilisées sur un même sujet, démontre le niveau d’exaspération de ces ONG.

Pour lire le courrier, cliquez ici

 

 

Donnez votre avis