La nouvelle vie de Top Numbers

test 001 La nouvelle vie de Top NumbersStop. . . ! Stop. . . ! On arrête tout. Ce cheval n’est pas fait pour ça. Il n’est pas heureux ainsi. Le fracas de la course, les cris des spectateurs, les horaires, les ordres, les contraintes . . . Voilà, fini pour moi. Oui mes chers propriétaires, vous avez compris. Je ne suis pas fait pour ça.
Je suis docile, presque nonchalant. Je suis un rêveur. Avec mon caractère trempé acquis de par ma vie de cheval de course, mais un rêveur quand même. Un solitaire.

« Allô Michel ? » C’est Olivier. Dis-moi, ça fait des années que Cathy, mon épouse, rêve d’un cheval. Elle connait l’équitation. Mes garçons aussi. Nous avons de quoi accueillir et entretenir un cheval. Le cheval idéal serait doux, docile, pas craintif, à la fougue contenue. Peu importe l’âge. Tu n’aurais pas ça sous le coude ?

Michel et Christiane forment un couple épatant. Amoureux des animaux et des chevaux en particulier. Ils sont membres actifs de la LFPC. Leur quotidien ? S’occuper de leurs chevaux et traquer les mauvais propriétaires qui maltraitent leurs chevaux. Ils participent aussi à placer les chevaux de course réformés.

« Je crois que j’ai ce qu’il te faut.  . . Je regarde, j’appelle Muriel.
Muriel recueille quantité de chevaux, dans une charmante ferme de la Saône et Loire. Elle a en pension aussi des ex « France Galop ».

« Moi, Top Numbers, je n’ai jamais trop brillé sur les champs de course. J’ai certes été aimé, je pense, mais j’étais un parmi d’autres. Et me voilà en retraite, à 7 ans, en Saône et Loire. Je broute, je discute avec mes congénères, le paysage est magnifiquement vallonné et les prés s’étendent à perte de vue. Quel silence, quelle tranquillité . . . Mais . . . ? C’est quoi ces personnes avec Muriel . . . ? Houlà . . . ! Méfiance . . .

« Regardez . . . ! Voilà Top Numbers . . . ! Muriel est heureuse de nous présenter ce magnifique cheval bai de 1 m 65  au garot.
Nous nous approchons. Top est là, majestueux, drapé dans sa fierté d’ex cheval  de course. Un Pur Sang. Il se laisse approcher, nous surveille du coin de l’œil. Muriel lui passe un licol, lui fait faire quelques pas, puis l’emmène sur un petit parcours afin de nous montrer ce dont il est capable. Gymkhana, passage à l’aveugle, obéissance à la voix . . .

« Ils ont l’air sympathique ces gens-là. . . Ils viennent me voir, Moi. . . Et de loin, en plus. . . Leur voiture est immatriculée en Haute-Marne (52). Eh oui, avec les kilomètres parcourus sur toutes les routes de France, je connais ma géographie . . . !
Bons, revenons à nos moutons. . .  Passage à l’aveugle. . . Muriel me guide d’une main sûre, je ne risque rien. Ce ne sont pas des lamelles de bâche tendues entre deux poteaux qui vont m’effrayer . . . !
« Waouh. . . ! Regarde Cathy. . . ! Il est passé sans sourciller . . . ! Même le chien qui trotte dans le manège ne l’effraye pas. . . !
Muriel ? C’est possible de le seller ?
« Et voilà. . .  La selle maintenant. . . Hiii. . . ! Pourquoi pas. Cette jeune femme que je ne connais pas se tient correctement sur mon dos. Elle semble impressionnée quand même » .
« Il te plait ?
Oh oui. . . ! Il est génial. . . !
Top, voici tes nouveaux adoptants ».

Août 2012. La brume recouvre encore les vallons de la Saône et Loire. La journée promet d’être chaude.
Un van tracté par un 4×4 s’avance, manœuvre dans la cour de la ferme de Muriel. Michel descend de derrière le volant, Olivier et Cathy sur ses talons. Bonjour Muriel. Café.
Top est là, au fond du pré, loin. . .
Il nous regarde. Il tressaille lors de la pose du licol.

« Le jour est venu ? Pff…  Il est tôt… ! Cathy me tient avec la longe. Allons…  Courage pour ce trajet qui va être long ! Le van . . . Je déteste. . . Où m’emmènent-ils ? Sur un champ de course ? Les clameurs. . . Le fracas des sabots, les coups de cravache. . .
Non, je ne monte pas. »

« Allez Top ! Allez mon petit cheval . . . ! On va à la maison. Ta nouvelle maison. Tu y seras bien, tu verras. »
Un ultime hennissement à l’adresse de mes congénères et de Muriel, et la route commence, longue, interminable. . .
Le paysage qui défile à travers le fenêtre du van me distrait. Tiens. . . ! Eux ils broutent. . . Hiii.. . ! Salut les copains. . . !

La route serpente à travers la campagne. La Nièvre, la Côte d’Or, la Haute-Marne…

« C’est quoi ce van qui arrive au bout de mon pré ? Un voleur de cheval ? Méfiance… Gâchette est là, aux aguets, attentive dans sa robe blanche… Cette jument est dans son pré, seule depuis la triste disparition de Léon, emporté par une colique quelques mois auparavant.

« Hiii… ! C’est mon nouveau compagnon ! C’est Top Numbers qui arrive… ! Chouette ! Top Numbers descend du van, guidé par Cathy. Top, majestueux, fier, comme chaque fois qu’il se trouve confronté aux regards.

« C’est moi, Top Numbers. »
Cathy, sûre d’elle, heureuse et fière aussi, l’emmène dans le pré où Gâchette l’attend.  Quelle belle journée… ! « J’espère qu’ils vont bien s’entendre… »

Marilyn, la propriétaire de Gâchette, est attentive. Michel prodigue les derniers conseils à Cathy avant qu’elle ne retire le licol à Top.
« Ah enfin… ! Je peux trotter, prendre possession de cet espace occupé par cette grande jument… !
Coup de tête pour faire connaissance…
« Elle semble gentille, mais j’aime qu’on me laisse tranquille… Elle me renifle la croupe… Mes oreilles se couchent…
Pan… ! Une petite ruade… ! Vive, sèche, appuyée . Mais sans gravité.
« Juste pour marquer mon territoire. Non, mais… ! On ne se connait pas encore et elle se permet d’être déjà intime avec Moi, l’ex cheval de course. »
« J’ai compris… Désolé Top… Mais le suis tellement heureuse de ne plus être seule… !

Depuis ce jour, Top Numbers fait partie de notre vie. Je le monte souvent, en compagnie de ma sœur Marilyn, sur Gâchette.
Les jours s’écoulent paisibles, entre ballades, caresses, visites… et compliments de toutes parts.
Top Numbers est le cheval rêvé. Il porte très bien son nom… Top…

Michel, Christiane, Muriel  ont parfaitement compris et ciblé le caractère que nous recherchions. Top Numbers fait notre bonheur et l’admiration de tous.
Nous faisons en sorte de lui apporter beaucoup d’affection et d’attentions. Il est choyé et aimé.
« Quel Bonheur… ! Quelle belle reconversion !
Au fait, venant du milieu des courses, j’ai une petite devinette à vous poser : Quelle différence y a-t-il entre un cycliste du Tour de France et un cheval de course ? Chez les chevaux, les » Purs-sangs » existent encore… !
Nous remercions chaleureusement Michel, Christiane et Muriel de leur accompagnement pour l’adoption de Top Numbers et les encourageons pour le formidable travail et l’énergie qu’ils déploient à l’occasion de sauvetages ou de  reconversions des chevaux.
Nous remercions également la LCP pour la confiance qu’elle nous a témoignée, ses anciens propriétaires, qui ont bien voulu donner une seconde chance à Top Numbers et Jérémy, qui m’aide à entretenir le box.

Donnez votre avis