LIGUE FRANÇAISE POUR LA PROTECTION DU CHEVAL
    Maison des Vétérinaires
    10, place Léon-Blum
    75011 PARIS
      Téléphone Paris : 01 44 93 30 07

 

5 Commentaires

  1. Bonjour
    Je suis déjà adoptante de deux pure sang depuis 2014
    Est ce que hayko est toujours disponible à l’adoption c’est moi qui l’ai vu naître et qui lui a donnée son nom.. ?
    Cordialement Margot

    1. Bonjour Margot,
      Désolée pour cette réponse tardive.
      Malheureusement Hayko est décédé ce printemps suite à une maladie auto-immune.
      Hayko était un super petit cheval, très apprécié par les personnes qui l’ont croisé et dont je fais partie.
      Il était hospitalisé, tout a été tenté, mais les vétérinaires n’ont rien pu faire.
      Il reste très présent dans mon esprit.

  2. Bonjour
    Chaque jours je passe devant un centre équestre , je vois des chevaux qui ont l air mal en point. Bcp de c chevaux sont couchés vivant nuit et jours en extérieur. Je suis une fervente admiratrice des équidés et je voulais vous signaler mon inquiétude .
    Je ne connais pas leur condition de vie puisque je passe devant ce centre afin de me rendre sur mon lieu de travail.
    Peut être une mauvaise opinion de la situation ?

  3. Bonjour
    A côté de chez mes parents il y a deux chevaux dans environ 900 m2 sans herbage. Je viens de faire un constat d’huissier, les chevaux s’enfoncent au moins dans 15 cm de boues quand il pleut. Ils sont dans un état déplorable.

  4. Bonjour,

    Je suis le Docteur vétérinaire Jean-Philippe Wauty, vétérinaire en retraite.
    Je viens par ce mail demander de l’aide pour des chevaux, je m’explique :

    Mon épouse et moi même, sommes propriétaires de 2 chevaux. Il y a 2 semaines mon épouse décide de mettre en vente sa jument. Suite à une annonce de vente, une femme nous a contacté car elle était intéressée par la jument, elle est venue faire une visite d’essai du cheval à notre domicile samedi 8 mai 2021.
    La visite ayant été concluante, la personne a acheté la jument, nous avons signé un contrat de vente jeudi 13 mai, ce jour là la dame était venue avec sa voiture, et son van 1 place et demi, pour prendre possession de la jument, or la jument étant angoissée par ce changement, n’a pas voulu monter dans le van.

    Très rapidement, la dame a perdu patience avec la jument et a été violente avec elle, j’ai donc essayé de la raisonner en lui disant d’arrêter là et de revenir dans quelques jours avec un transporteur professionnel qui saurait s’occuper de l’embarquement de l’animal. La dame est repartie chez elle, nous avons récupéré notre ancienne jument (je dit ancienne dans le sens où légalement elle appartenait depuis quelques heures à cette dame) et l’avons gardé dans nos prairies.
    Nous lui avons fait quelques soins car elle c’était blessé.
    Le lendemain, vendredi 14 mai, cette dame envoie un sms à mon épouse lui disant qu’elle n’a pas pu joindre de transporteur à cause du pont, mais qu’elle viendra voir sa jument dimanche, qu’elle partira en balade avec elle, afin de « créer du lien » (je cite ses dires) avec la jument.
    Et hier, dimanche 16 mai, la dame est revenue à notre domicile avec le même van dans lequel la jument n’avait pas voulu monter quelques jours avant.
    Cette dernière était énervée, elle a pris le cheval et est partie en promenade 4h avec dans l’idée de la « casser » certainement… Et 4h plus tard la dame est revenu complètement enragée car ses tentatives ignobles n’ont pas fonctionné.
    Elle est revenue devant notre domicile avec sa voiture et son van, mais sans la jument ! Elle venait faire un scandale chez nous pour demander la rupture du contrat de vente.
    Fou d’inquiétude pour la jument, je lui ai déjà demandé ce qu’elle en avait fait ? Madame l’avait laissé dans un chemin de randonnée à côté de notre maison, avec la bride et le licol sur elle…
    Je lui ai donc stipulé que nous allions contacter notre avocat et que nous n’en resterions pas là car elle avait agit avec violence envers le cheval et qu’elle nous l’a rendu blessé.
    Et à ce moment là, la dame m’a sauté dessus pour me rouer de coups, elle m’a mordu, griffé, battu à coups de points et frappé à coup de pieds dans les parties intimes.
    Je l’ai alors repoussé pour me dégager de son attaque, et lui a tourné le dos pour regagner notre domicile et mettre la jument en lieu sûr, pour ensuite appeler la gendarmerie. C’est alors que mon attaquante c’est relevé et a sauté dans mon dos afin de me battre à nouveau. J’ai lâché la jument et ai dû me défendre d’un poing dans son visage.
    Mon épouse à réussi à reprendre la jument, appelé les secours, j’ai été à l’hôpital, notre avocat nous a pris en charge ce matin, nous allons demander la rupture du contrat afin de récupérer les papiers de la jument et une injonction afin qu’elle ne puisse plus nous approcher ni nous, ni la jument.

    Ce matin un confrère vétérinaire, est venu constater les plaies car la jument a des plaies aux postérieurs et à la tête (brûlures de son harnachement tellement la dame lui a arracher la bouche) , également des gonfles au thorax suite à un sanglage extrêmement serré, le confrère étant ostéopathe, il a constaté un déplacement du bassin, le garrot coincé, les vertèbres aussi, bref la jument est « cassé » physiquement autant que mentalement . Pour l’heure il n’y a que mon épouse qui peut l’approcher et le licoler, elle refuse de sortir de la prairie, même accompagnée de notre autre jument… Le travail vas être long.
    Nous comptons que justice soit rendu pour notre pauvre jument, il est bien évident qu’elle ne quittera plus jamais notre domicile, mais nous souhaitons que cette personne soit poursuivie.
    Notre avocat, Maître Bibard à Autun (71400) nous a conseiller de nous rapprocher d’une association de protection des animaux.

    Et au delà de ce qu’il nous est arrivé (notre jument et notre famille) nous nous inquiétons aussi car cette personne est propriétaire d’une jument à son domicile… Au vue de son ultra violence envers un animal qu’elle venait à peine d’acquérir, nous craignons pour son autre cheval…

    Êtes vous en mesure de nous aider ? Nous sommes désemparé.

    Dans l’attente de votre contact.

    Mr et Mme Wauty

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.