L’Avef et la LFPC alertent, une nouvelle fois, sur les dérives de l’endurance équestre en matière de bien-être animal et de dopage

Communiqué

 

Les récents événements qui ont eu lieu lors des dernières courses de Fontainebleau et de Tartas soulèvent de nouvelles interrogations vis-à-vis de la lutte antidopage et du respect du bien-être animal dans la discipline de l’endurance équestre.

Le 15 octobre 2016, lors d’une épreuve d’endurance équestre FEI à Fontainebleau, deux chevaux, Ariane d’Oudairies et Castlebar Contraband, ont été victimes de fractures mortelles. La semaine suivante, le 22 octobre 2016, lors d’une épreuve CEI2* à Tartas, la jument Deva de Royal a subi le même sort.

Face à ces graves manquements, l’Avef et la LFPC demandent aux [...]

Lire la suite

Abattoirs et infractions : front commun des ONG

La LFPC est l’une des 11 organisations de protection animale à adresser une lettre commune au ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll.

Elles lui demandent de prendre les mesures nécessaires pour faire cesser les infractions récurrentes lors de la mise à mort des animaux en abattoir, notamment les équidés.

L’occasion de rappeler au ministre l’ensemble des violations des textes nationaux et européens de protection animale dans ce domaine. Stéphane Le Foll, ainsi que son administration ne pourront pas répondre prendre connaissance de ces infractions régulièrement portées à leur connaissance, soit par les associations de protection, soit par les services d’inspection [...]

Lire la suite

Dossier EDERN : une propriétaire originale

Celui-ci nous «arrive» aux oreilles à peu près en même temps que la précédente affaire : des trotteurs se reproduisent en liberté sur plus de 50 hectares, le troupeau originel est passé de 30 à 80 en quelques années. Leur propriétaire, une femme âgée n’entend pas les identifier, les vacciner, les assurer… Elle les veut heureux « en liberté ».

Lire la suite

Plainte AVEF/LFPC contre X

Le 23 mai 2014, lors de la Course Internationale de Compiègne, course d’endurance de 160 km (plus longue distance à parcourir sur une journée en épreuve d’endurance) comptant pour la sélection aux Jeux Equestres Mondiaux de 2014, une jument âgée de 10 ans, appartenant à une écurie des Émirats arabes unis et montée par un français, trouvait la mort dans des circonstances plus que suspectes.

Lire la suite