SOYEZ MA CHANCE

Ce slogan illustre l’opération mise en place pour assurer à tous les chevaux de courses de galop une reconversion honorable et paisible.

PSFranceGalop 600x234 Partenariat LFPC   France Galop

COMMENT CA MARCHE ?

La carrière d’un cheval de courses de galop peut s’interrompre, ou ne pas commencer du tout, pour différentes raisons :

  • l’âge pour ceux qui ont couru un certain nombre d’années
  • une blessure compromettant définitivement un avenir dans les courses
  • un manque de ” qualité ” pour ceux qui démarrent et ne verront ou ont très peu vu un hippodrome

Son devenir se pose alors cruellement et si bien des professionnels trouvent des solutions (la vente, le placement chez des particuliers ou la mise en retraite) pour qu’il ne finisse pas à l’abattoir, tous n’ont pas le temps de chercher ni les moyens de les réaliser pour que ce “retiré” des courses puisse en bénéficier.

Grâce au partenariat entre France Galop et la LFPC,
c’est maintenant devenu chose facile et rapide :

Lorsqu’un professionnel quel qu’il soit (propriétaire, entraîneur, jockey ou autre) se trouve devoir se séparer d’un cheval de courses de galop, valide ou non, il lui suffit de contacter la LFPC.

Le cheval est alors pris en charge et la remise des documents propres à l’animal, y compris la carte de propriété qui devra être endossée au nom de la Ligue.

Il est dirigé dans des établissements où il est réadapté à une vie de loisir (changement de mode de vie, de nourriture, etc). Il est re-monté progressivement afin d’étudier son comportement et son caractère, ce qui permet ainsi lorsque le moment est jugé possible de le proposer en famille d’accueil en fonction justement des critères recueillis au cours de ces semaines d’observation (ou de ces mois pour ceux qui le nécessite) et des personnes candidates.

Lorsque son nouveau cavalier l’emmène, celui-ci (chez qui une visite préalable aura été effectuée pour juger de la qualité de l’hébergement offert au cheval) signe une convention de placement, convention stipulant toutes les conditions exigées par la Ligue pour que le cheval, dont elle reste propriétaire, puisse lui être confié et laissé à disposition. Si au cours d’une visite de contrôle des manquements à ces conditions étaient constatés, le cheval serait immédiatement retiré.

Ceci concerne les chevaux valides et destinés à être montés.

Pour les invalides (accidentés et handicapés) la prise en charge est la même et les chevaux sont placés dans les mêmes établissements mais y sont définitivement laissés au repos en fonction de leur état et soignés jusqu’à la fin de leur vie.

Donc, dès à présent, si vous vous trouvez dans cette situation, un seul geste :
La LFPC et France Galop vous offrent ce service.
Vous pouvez, si vous le désirez,
vous associer à eux et les aider en faisant un don à la LFPC

________________________

Prixdeschevaux 600x369 Partenariat LFPC   France Galop

“Le prix des chevaux”  : un bien joli poème écrit en hommage aux chevaux de course, par Philippe EZERI, à l’origine du partenariat LFPC => France Galop, en 2006.